• Follow us on :
  • Facebook
  • Print
377997.jpg
Romans
377997.jpg

Violette Hurlevent et le jardin sauvage

Paul Martin, Jean-Baptiste Bourgoi
[Paris] : Sarbacane, 2019
À partir de 9 ans
Notre avis: 
Et si le roman était le dernier lieu offert aux enfants pour apprendre la patience, pour absorber en silence les sensations des autres et s'en trouver changés, grandis ? Alors le roman que nous proposent Paul Martin et Jean-Baptiste Bourgois est du beau travail. Pas formidable la vie de Violette dont le père violent vient de faire voler en éclats la famille. Heureusement, il suffit à la fillette de franchir une fenêtre avec son chien Pavel (dès lors monture qui parle et la vouvoie) pour découvrir un monde mystérieux, jardin fantasmagorique immense inventé par les traits de l'illustrateur et que l'auteur, autant que son héroïne, découvre dans un étonnement émerveillé et aventureux. De petite fille désemparée, Violette devient La Protectrice vénérée ou bousculée de ce jardin magique et menacé. Profondément enfantin (on n'oublie jamais d'avoir faim !), le roman inventif investit Violette d'une responsabilité messianique mais cette responsabilité pleine de rebondissements ne l'amènera pas à sauver ce monde - promis néanmoins à renaissance. Elle prévient du cataclysme à venir pour que chacun s'en protège comme elle-même se protège de la violence de son père sans la guérir. En faisant le choix de ce merveilleux fragile - et souvent souriant - et en jouant à l'intérieur des limites du pouvoir de l'enfance, à rebours d'un super-héroïsme prévisible, l'auteur surprend son lecteur. La réflexion et l'aventure qui lui sont proposées ici lui resteront longtemps en tête. Un roman merveilleux.
20190901, par Marie Lallouet (publié dans La Revue des livres pour enfants n°308)