• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
citesobscuresbd.jpg
Bande dessinée
citesobscuresbd.jpg

Les Cités obscures : l’intégrale t.1 (Les Murailles de Samaris ; La Fièvre d’Urbicande ; Les Mystères de Pâhry ; L’Archiviste)

Benoît Peeters ; dessins François Schuiten
Casterman, 2017
ISBN et Prix: 
978-2-203-10168-5 ; 45 €
À partir de 13 ans
Notre avis: 

La publication d’intégrales est devenue tellement courante qu’on oublie à quel monument graphique et éditorial cela peut aboutir parfois. Le premier tome de la fausse série des Cités obscures s’impose par une qualité matérielle remarquable, un soin éditorial, une richesse de suppléments et de matériaux peu connus ou inédits. Le lecteur de 2017 va découvrir en 324 pages exceptionnelles une aventure dessinée d’une intemporalité et d’une originalité rares, sur laquelle 35 années n’ont pas eu de prise. Schuiten, jeune turc de Métal Hurlant, et Peeters ont publié Samaris dans (À suivre...) en 1982 : dessin réaliste, quasi architectural, univers presque steampunk saturé de références à Jules Verne et Victor Horta, fable politique mâtinée de psychanalyse, poésie de mondes étranges, mystères d’intrigues au dénouement ouvert. Peu d’auteurs créent un univers par un album, ici ils ont fait mieux, en le créant immédiatement culte. Ce monde parallèle et cousin, marqué par l’idée de passages, envoûte et séduit, il est fenêtre et en même temps puissant appel à notre imaginaire. Une quête, inaccessible et familière, un chef-d’oeuvre.

20180201, par Olivier Piffault (publié dans La Revue des livres pour enfants n° 299)