• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
309547.jpg
Romans
309547.jpg

La sauvageonne

Anne Schmauc
Paris : Éditions Sarbacane, DL 2018
À partir de 15 ans
Notre avis: 
Il faut que 30 000 euros tombent du ciel, ou plutôt de l'enfer, pour que ce roman noir puisse commencer. Alors Fleur (et ses gants de boxe) et son frère Kilian (et son violon) peuvent se sauver de la station-service perdue entre Laon et Maubeuge où ils ont grandi et se sentent à l'étroit. Rodrigue et sa bonne mine de vacancier parisien s'agrège au duo et direction Paris, où tout sera enfin possible. Pas tout à fait Paris en fait, mais la Porte de Bagnolet, et une location dans l'oeil du cyclone autoroutier à la lisière de la ville lumière. De cet étrange et infernal repaire, univers à soi seul, les trois ados commencent une nouvelle vie où les guide Rodrigue. La superposition du Paris des beaux quartiers et de la vie brutale de l'échangeur en une double initiation à la sauvagerie du monde est intelligemment menée. Il y a du danger, de la dureté, de la bagarre (spécialité de Fleur, la narratrice), de la chance et de belles rencontres dans les prémisses de cette nouvelle vie. Fleur rencontre César et se défait peu à peu de la violence qui l'innerve ; Kilian tente le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur de musique ; Rodrigue renoue avec son père dont le récent divorce l'avait coupé. Mais ces aventuriers vont aller plus loin que prévu, parce que le monde les attend et qu'ils ont besoin de l'arpenter, et le roman s'achève sur un train qui part loin, loin. Seul Kilian, que la musique rassasie déjà de liberté, restera à Paris. Un roman pour grandir, prendre des risques, se faire vraiment peur, découvrir la force de l'amitié, de l'amour, de la violence sociale aussi, qui ne vient pas que des bas-fonds. Des personnages originaux et attachants (Fleur en tout premier lieu), des décors citadins qui surprennent et interrogent pour un roman finalement optimiste et que l'on ne lâche pas.
20180901, par Marie Lallouet (publié dans La Revue des livres pour enfants n°302)