• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
449043.jpg
Romans
449043.jpg

Dans l'antre du loup

Régina Yao
Abidjan : les Classiques ivoiriens, DL 2010
À partir de 15 ans
Notre avis: 
Bédi doit fuir, le plus loin possible de Tatlantis, en espérant que Mike ne puisse jamais le retrouver. Pourtant, Michael Nasoucy dit Mike et Nanmambédi surnommé Bédi sont amis de longue date. Originaires du quartier populaire de Marcory-Pont à Abidjan, ils sont venus chercher fortune aux États-Unis. Mike, arrivé le premier, avait poussé Bédi, ainsi que quatre de leurs amis, à le rejoindre. Mais malgré un accueil chaleureux, Bédi ne peut s'empêcher d'être méfiant, leurs amis n'ayant plus donné signe de vie depuis longtemps. Aussi, il finit par fouiller dans les tiroirs de Mike, avant de faire une terrible découverte, qui va bouleverser sa vie, l'obligeant à s'enfuir. Car Bédi réalise qu'il est dans « l'antre du loup », au c0153ur d'un réseau mafieux dirigé par le Big Boss, riche armateur en Alaska et propriétaire d'un laboratoire médical sis à Tatlantis. Inscrit dans la grande tradition littéraire des thrillers américains, ce roman tient le lecteur en haleine jusqu'à son dénouement final. On sent dans l'écriture de Régina Yaou, écrivaine ivoirienne reconnue, auteure aussi d'ouvrages pour la jeunesse, aujourd'hui décédée, tout à la fois l'influence américaine (elle a résidé durant deux ans en Floride) notamment dans le décor qu'elle campe avec beaucoup de réalisme et la survivance de la culture ivoirienne. La galerie de portraits est bien construite, depuis le personnage ambigu de Mike en passant par sa fiancée Samiramis, danseuse dans un club de nuit, ou encore Ricardo Santini dit « The Black Man », chef de Mike. Hors du milieu criminel, Bédi rencontrera aussi Old Joe et Holly sa petite-fille, des fermiers chez qui il trouvera de l'aide dans sa course effrénée. Un véritable plaisir de lecture pour les adolescents et une bonne introduction au roman à suspens pour ceux qui découvriraient ce genre.
20200401, par Marine Defosse (publié dans Takam Tikou n°Avril 2020)