• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
julian_est_une_sirene_cv_ok_cadree.png
Albums
julian_est_une_sirene_cv_ok_cadree.png

Julian est une sirène

Jessica Love.traduit de l'anglais par Sylvie Goyon
Bruxelles : Pastel, Paris : l'École des loisirs, DL 2020
ISBN et Prix: 
978-2-211-30666-9 (rel.) : 13 EUR
À partir de 6 ans
Notre avis: 

Julian adore les sirènes. En imagination, ses belles boucles brunes s'allongent et ses jambes se transforment en queue de poisson. Lorsque sa grand-mère le surprend en plein déguisement, Julian croit avoir fait une bêtise, mais Mamita l'invite au contraire à rejoindre un cortège festif, où l'enfant découvre, émerveillé, d'autres sirènes. On ne compte plus les livres qui se sont cassé les dents en abordant le thème du genre, et sans doute que l'histoire de Julian ne fera pas exception. Qu'importe, car l'on tient là un album splendide, qui parvient à survoler toutes les polémiques grâce aux partis pris malins de son autrice : transposée dans la communauté latino, l'histoire reste solidement ancrée dans le contexte social, où l'imaginaire du petit garçon vient enivrer un quotidien qui serait sans cela invivable. Le carnaval, loin de réduire la queue de poisson à un simple déguisement, lui accorde au contraire une légitimité culturelle, sociale et identitaire. On reste ébahi devant la justesse des postures, la beauté des traits, l'humour bienveillant des amies de Mamita sur les pages de garde, et devant ce tourbillon coloré qui nous plonge au c0153ur de l'imagination d'un enfant. Un livre étrange, beau, osé, plein de délicatesse, et dont la simplicité n'a d'égale que son audace.
20200401, par Christophe Patris (publié dans La Revue des livres pour enfants n°312)