• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
queen.jpg
Romans
queen.jpg

Queen Kong

Hélène Vignal
[Paris] : Éditions Thierry Magnier, DL 2021 (Collection L'ardeur)
ISBN et Prix: 
979-10-352-0466-2 (br.) : 12,90 €
À partir de 15 ans
Notre avis: 

« Je suis King Kong, en vrai. Et la petite meuf dans sa main, c'est moi-même. » La narratrice est montée sur le ring avant de viser bien plus haut : les collines de son village occupées par des zadistes. Elles lui apparaissent comme un nouveau possible, le seul, en fait. Mais avant de sauter le pas, de passer de l'autre côté, elle bouillonne d'une colère salvatrice. Elle se tient droite, prête à en découdre, face aux mots pleins de fiel qui déferlent sur les réseaux. Elle a un sacré courage de faire ça, tant d'autres n'ont tout simplement pas pu. Qu'est-ce qui dérange tant chez elle ? Qu'elle distingue sexe et amour ? Les mots sont crus mais nous parlent avant tout de désir et de plaisir au féminin comme on l'a peu lu. Une prise de parole en forme de manifeste, une bombe textuelle qui ne renonce jamais à la sensibilité, elle irradie plutôt, et fait écho en cela à celles de Caroline Solé dans D'après mon adolescence : journal intime, de Flore Vesco dans D'or et d'oreillers ou encore aux mots de Clara Luciani : « Hé toi, qu'est-ce que tu t'imagines ? Je suis aussi vorace, aussi vivante que toi. Sais-tu que là sous ma poitrine, une rage sommeille, que tu ne soupçonnes pas ? » Le 20220201, par Emmanuelle Kabala.

(Publié dans la Revue des livres pour enfants n°323)