• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
winnie_et_la_grande_guerre.jpg
Romans
winnie_et_la_grande_guerre.jpg

Winnie et la grande guerre

Lindsay Mattick, Josh Greenhut ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Caroline Guilleminot ; illustré par Sophie Blackall
Paris : l'École des loisirs, DL 2020
ISBN et Prix: 
978-2-211-30190-9 (br.) : 13 EUR
À partir de 9 ans
Notre avis: 

Ce roman enthousiasmant est la version longue d'un album paru en 2015, non traduit en France, récipiendaire de la prestigieuse médaille Caldecott. Saviez-vous qu'avant d'être Winnie l'ourson et de vivre des aventures imaginaires dans la forêt des rêves bleus, l'oursonne Winnie a bel et bien existé et a eu une vie à la hauteur de son double de papier ? Née au Canada, elle fut recueillie en 1914 par un jeune vétérinaire, Harry Colebourn (dont Lindsay Mattick est l'arrière-petite-fille), après qu'un trappeur a tué sa mère. Avec elle, il va traverser l'océan jusqu'en Angleterre et aux lignes arrières, celles où les hommes se préparent et s'entraînent. Mais ce n'est pas un endroit pour un ours et Harry décide alors de la confier au zoo de Londres où justement Alan Alexander Milne et son fils Christopher passent beaucoup de temps ! Au détour d'une écriture qui reste résolument du côté enfantin de ce beau personnage incongru et espiègle, affleure le quotidien difficile des soldats. La manière pudique d'évoquer cette page de l'histoire et ce, pour un public assez jeune, serre le cœur. Tout comme cette belle et franche amitié entre l'homme et l'animal. - Le 20210401 , par Emmanuelle Kabala (publié dans La Revue des livres pour enfants 318)