• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
couverture.jpg
Contes, légendes et folklore
couverture.jpg

Fleur de l'eau & brume du matin

écrit par Arikaomisa Randria ; illustré par Max Razafindrainibe ; traduction, Helihanta Rajaonarison
Antananarivo : Éditions Jeunes Malgaches, copyright 2017
ISBN et Prix: 
978-2-916362-82-3 (br.) : 8 EUR
À partir de 6 ans
Notre avis: 

Un couple tellement malheureux de ne pas avoir d'enfant décide d'en demander un à la sorcière Ratsitiandro. Cette dernière accepte de leur donner une fille à condition que celle-ci la remplace quand elle mourra. Elle s'appellera Brume du matin (Zavonandro en malgache). Alors qu'elle est enceinte de cette petite fille au lourd destin, la femme du couple accepte d'adopter une autre enfant dont la mère ne peut s'occuper, une petite fille mi-sirène mi-humaine, nommée Fleur de l'eau (Vonindrano). Malgré le futur obscur de Brume du matin, les deux filles sont élevées comme des sœurs et sont inséparables. Mais, comme il avait été convenu plusieurs années auparavant, au moment où la vieille sorcière sent qu'elle va mourir, elle vient trouver Brume du matin pour lui transférer ses pouvoirs. La charmante jeune fille devient alors monstrueuse et prévient ses parents qu'elle doit boire le sang de sa sœur. Cette histoire, très forte en émotions, met en avant la force du lien sororal car c'est l'amour des deux sœurs qui réussit à rendre plus douce la tragédie finale. Les illustrations colorées à l'aquarelle de Max Razafindrainibe allègent la cruauté du conte sans en enlever sa force. Plein d'émotions dans ce beau conte étiologique qui explique comment la fleur de nénuphar et le brouillard du matin sont indissociables. Les textes courts et les grandes illustrations rendent cet album facilement lisible à voix haute. - Le 20211001 , par Sophie Pitet (publié dans Takam Tikou)