• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print
couverture.jpg
Albums
couverture.jpg

[Le Crayon magique de Malala] قلم ملالا العجيب

Malālā Yūsafzāy ; rusūm: Kīrāskūt ; tarǧamaẗ: Samar Maḥfūẓ Barrāǧ - ملالا يوسفزاي ; رسوم: كيراسكوت ; ترجمة: سمر محفوظ برّ
Al-Šāriqaẗ : Kalimāt, 2021
ISBN et Prix: 
978-9948-34-878-8 (rel.)
À partir de 6 ans
Notre avis: 

C'est l'histoire d'une petite fille qui rêve de trouver un crayon magique, comme celui du héros de son dessin animé favori, un crayon avec lequel, en dessinant, on fait apparaître les choses dont on a besoin : nourriture, maison, habits, jouets... Une petite fille qui, à l'âge de dix ans, se voit interdire l'accès à l'école qu'elle adore, simplement parce qu'elle est une petite fille. Qui découvre peu à peu que le crayon magique, c'est celui qu'elle tient dans sa main et avec lequel elle écrit des lettres où elle décrit la situation des filles de son pays, et plus largement de tous les enfants privés d'école par la misère et la guerre. Des lettres qui bientôt vont être publiées dans la presse locale, puis internationale. Elle commence à parcourir son pays, invitée pour défendre le droit des enfants à l'éducation. Mais devenant une menace pour les « hommes forts et dangereux qui portent des armes », elle est visée par un attentat, dont elle réchappe par miracle. Une large campagne de soutien la fait alors connaître dans le monde entier. En 2011, à l'âge de 14 ans, elle reçoit le premier Prix national de la Jeunesse pour la Paix du gouvernement pakistanais. En 2012, elle reçoit le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes et en 2013, le prix Ambassadeur de la conscience, le plus prestigieux décerné par Amnesty International. Enfin, en 2014, âgée de 17 ans, elle obtient le prix Nobel de la paix, ce qui fait d'elle la plus jeune lauréate de l'histoire de ce prix. Cette jeune fille, c'est bien évidemment la jeune pakistanaise Malala Yousafzai, qui raconte ici sa propre histoire à la première personne, dans un style simple, direct et émouvant, accessible même à de jeunes enfants. Le texte est vocalisé, et les illustrations de Kerascoët (pseudonyme du couple d'illustrateurs Marie Pommery et Sébastien Cosset) sont efficaces et parlantes. Une belle lecture qui inspirera les enfants et les encouragera à trouver leur propre crayon magique... - Le 20211001 , par Marianne Weiss (publié dans Takam Tikou)