• Follow us on :
  • Facebook
  • Print

La médiation autour du livre de jeunesse en Europe au XXIe siècle : appel à communications

Troisième Biennale de la littérature de jeunesse (master de littérature de jeunesse de l’ESPE de Versailles - laboratoire EMA / BnF / CNLJ)

 

Dès 2014, les deux premières Biennales de la littérature de jeunesse organisées par l’équipe du Master Littérature de jeunesse (UCP/Espé de Versailles) affirmaient une dimension interprofessionnelle et orientaient fortement les questionnements concernant le livre jeunesse dans une perspective comparatiste et internationale. Elles choisissaient aussi de focaliser les réflexions sur l’époque contemporaine, en permettant aux différents acteurs professionnels intervenant dans le champ du livre de jeunesse d’échanger leurs analyses sur les productions culturelles destinées aux jeunes lecteurs d’aujourd’hui. Œuvres de création pure, traductions ou adaptations, les objets eux-mêmes étaient au cœur de ces rencontres.

Ces questionnements rejoignent ceux que le Centre National de la Littérature pour la Jeunesse (BnF) conduit depuis de longues années, convergence que le partenariat progressivement construit entre la formation universitaire et le CNLJ a mis en évidence. Ces préoccupations communes permettent aujourd’hui de construire conjointement un projet de troisième Biennale en déplaçant cette fois le regard des objets eux-mêmes – les livres, leurs auteurs, leurs formes éditoriales – vers les pratiques de médiation qui permettent de les rendre accessibles aux jeunes lecteurs, sous toutes leurs formes – format papier ou numérique –  et dans les différents pays européens.

Dans une période où les valeurs européennes sont précisément mises en question de multiples manières, cette crise ne manque pas d’être corrélée, plus ou moins légitimement, avec des phénomènes de « dé-culturation », sensibles chez les jeunes publics. Parmi les causes invoquées figurerait ainsi leur rencontre de plus en plus problématique, ou du moins aléatoire, avec les livres et la lecture. Si ce postulat mérite d’être discuté, favoriser l’entrée en lecture, faciliter le rapport à la fiction comme au documentaire, reste un enjeu crucial pour les adultes en charge de l’éducation et de la formation des jeunes lecteurs. Quelles ressources les médiateurs d’aujourd’hui peuvent-ils mobiliser, à quelles fins et avec quel profit ?

En 2019, chercheurs et acteurs professionnels ont une nouvelle fois tout intérêt à articuler leur réflexion, et le débat ne peut que gagner à être ouvert en se décentrant de la seule référence nationale française. Tel sera l’objet de cette troisième Biennale qui aura lieu au printemps 2020 et qui traitera des « médiations autour du livre pour la jeunesse en Europe au xxie siècle ».

 

Les propositions de communication (titre et résumé de 2000 signes maximum), ainsi qu’une brève notice bio-bibliographique devront parvenir  avant le 16 novembre 2019 selon les modalités suivantes :

en ligne sur : https://biennale-lj2020.sciencesconf.org/

et par courriel : Marion Caliyannis (marion.caliyannis@bnf.fr) et Lydie Laroque (lydie.laroque@u-cergy.fr)

 

la_mediation_autour_du_livre_de_jeunesse_en_europe_appel_a_communications.pdf

Université de Cergy-Pontoise, Bibliothèque nationale de France / Centre National de la Littérature pour la Jeunesse

Useful informations

Public adulte

Gratuit sur inscription

www.cnlj.bnf.fr

Session(s)

20/09/2019