• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print

Visiteurs du soir - Auteurs

Thomas Lavachery

Après des débuts dans la bande dessinée, dans le magazine Tintin et avec la série d’animation Téléchat, de Roland Topor, Thomas Lavachery a ensuite étudié l’Histoire de l’art. Entré chez Y.C. Aligator film, société de production, en tant que conseiller littéraire, il en arrive au documentaire, d’abord comme script doctor, puis comme réalisateur. C’est en 2002 qu’il a écrit Bjorn le Morphir, roman fantastique inspiré d’une histoire qu’il racontait le soir à son fils aîné, Jean. Ce livre a obtenu le prix Sorcières en 2006. Publiées à l’école des loisirs, les aventures de Bjorn le Viking comptent sept tomes à ce jour. Thomas Lavachery a entrepris l’adaptation de la série en BD avec la complicité du dessinateur Thomas Gilbert aux Editions Rue de Sèvres.

(Rencontre du 7 février 2019, animée par Corinne Bouquin)

 


Érik L'Homme

Erik LhommeÉrik L'Homme est né à Grenoble (Isère), le 22 décembre 1967. Il a fait des études d'Histoire -il est spécialiste du Moyen Âge- à l'Université de Lyon, puis un doctorat en civilisations à L'École des hautes études en sciences sociales. Il a été journaliste (Jeunes pour la nature) et est aujourd'hui auteur de romans pour les adolescents. Il a beaucoup voyagé, en Asie en particulier, avec un de ses frères, Yannik, photographe (ils ont publié ensemble à L'Harmattan : Parlons khowar : langue et culture de l'ancien royaume de Chitral au Pakistan, en 1999 ; et, en 2010, un récit autobiographique à partir d'un voyage effectué dans les années 1990, Des pas dans la neige : aventures au Pakistan). C'est Philippe Arrou-Vignod, directeur littéraire chez Gallimard, qui l'encourage à écrire des romans pour la jeunesse. En 2001 paraît Qadehar le sorcier, le premier volume de la trilogie du Livre des étoiles (dont 1 100 000 exemplaires ont été vendus en France et qui est traduite dans 28 pays). D'autres trilogies suivront, Les maîtres des brisants en 2004, Phænomen en 2006, et Terre-dragon en 2014.

(Rencontre du 26 janvier 2017)

Hubert Ben Kemoun

Hubert Ben KemounHubert Ben Kemoun est né à Sidi-bel-Abbès, Département d'Oran, en Algérie en 1958 et a grandi en France, à Nantes. Auteur de chansons, scénariste et dialoguiste pour la radio et la télévision, il écrit aussi des spectacles et est concepteur de jeux pour la presse adulte et jeunesse. Il a été éducateur dans un institut spécialisé pour enfants psychotiques. Son premier livre paraît en 1990, pour les adultes. Son premier livre pour la jeunesse sort en 1992, et depuis il a publié près de 180 ouvrages, livrant chaque année, sans discontinuer, plusieurs livres : des albums, des premières lectures, des nouvelles, des romans et des documentaires, ainsi que de nombreuses séries (Nico, Samuel…) pour les enfants et les jeunes.
(Rencontre du 14 avril 2016)

Karin Serres

Karin SerresNée en 1967, Karin Serres a suivi une formation de décoratrice-scénographe à l'ENSATT. Depuis, elle conçoit des décors et des costumes, met en scène des spectacles et dessine affiches et illustrations. Elle a aussi écrit une quarantaine de pièces de théâtre dont beaucoup sont destinées au jeune public et a publié plusieurs romans et albums pour enfants. Et elle écrit pour la radio des fictions pour adultes ou tout public. Elle aime travailler ailleurs, en résidence, et mène également diverses activités visant à faire apprécier la richesse et la force du théâtre jeune public. Ainsi la fondation du collectif « Coq Cig Gru », ou, avec l'Institut Suédois et la SACD, celle de « LABOO7 », grand projet de rencontre entre les écritures dramatiques jeune public contemporaines de Suède, France, Allemagne.
(Rencontre du 21 novembre 2013)


Shaïne Cassim

Shaïne CassimNée en 1966 à Tananarive sur l'ile de Madagascar, d'origine indienne, Shaïne Cassim a quitté une culture pour en trouver une autre car elle vit maintenant à Paris où elle se partage entre l'écriture, la traduction et un travail d'éditeur jeunesse. Un parcours et une position particulière qui lui donnent une conscience aigüe du monde, de la complexité de ses sentiments et une grande liberté comme auteur. Elle a publié des romans pour adolescents et un roman pour les adultes, chez différents éditeurs. Elle confesse « une préférence pour les personnages fragiles et les êtres décalés qui souffrent avec un peu d'élégance, pas mal de discrétion et beaucoup d'humour. »
(Rencontre du 16 mai 2013)

Christophe Honoré

Christophe Honoré, né en 1970, a suivi des études de lettres et de cinéma. Les premiers livres qu’il publie, dès 1996, sont de brefs récits pour la jeunesse dont les sujets, le ton et l’écriture bousculent les conventions du genre. Viennent ensuite des pièces de théâtre, des romans pour adulte et des scénarios de films. C’est en 2002 qu’il passe derrière la caméra avec 17 fois Cécile CassardDans ParisLes Chansons d’amourNon, ma fille tu n’iras pas danser, ou dernièrement, Les Bien-Aimés, sont quelques-uns des films qui lui ont assuré un très large succès… En 2000, il annonçait qu’il n’écrirait plus pour la jeunesse. Heureusement, dès 2004, il y revient avec M’aimer (L’École des loisirs, Mouche). Il  reçu en 2010 le prix Baobab du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour l’album La Règle d’or du cache-cache (ill. Gwen Le Gac, Actes Sud junior).

(Rencontre du 22 novembre 2012)


Alain Serres

Alain Serres, né en 1956, a le goût de l'écriture et de la poésie. Il publie son premier livre en 1982 et, très rapidement s'essaye à tous les genres, de l'album au théâtre en passant par les documentaires. Alain Serres est aussi connu en tant qu'éditeur. Il a fondé en 1996 la maison d'édition Rue du monde ; une maison au style caractérisé, tant du côté des auteurs et illustrateurs qui font son succès (Zaü, Nathalie Novi, Pef, Martin Jarrie…), que des thèmes qu'elle défend, empreints d'engagement social et de militantisme en faveur des droits de l'enfant.

(Rencontre du 24 mai 2012)

(1ère partie) 

(2è partie)  

Marie-Aude Murail

Après des études de lettres à la Sorbonne terminées par une thèse consacrée aux adaptations de romans classiques pour la jeunesse, Marie-Aude Murail publie ses premiers textes dans le milieu des années 1980. Formée d'abord à la difficile école de la presse jeunesse, elle entre au catalogue de l'École des loisirs à partir de 1988 où ses premiers romans sont rapidement consacrés. Romancière aimant relever de nouveaux défis d'écriture, tant dans le choix des thèmes que dans leur approche, elle a marqué des générations de lecteurs avec des titres comme Oh Boy !Simple, ou plus récemment, Miss Charity, parmi plus de quatre-vingts titres publiés.

(Rencontre du 17 novembre 2011) 

(1ère partie)

(2è partie) 

Timothée de Fombelle

Si Timothée de Fombelle fait ses premières armes au théâtre – il crée, à dix-sept ans, une troupe pour laquelle il mettra en scène ses propres textes –, il vient à l'écriture romanesque en 2006 avec "Tobbie Lolness" (Gallimard Jeunesse). Couronné de nombreux prix littéraires, traduit en vingt-quatre langues, ce livre rencontre un immense succès, faisant de son auteur une figure majeure de la littérature contemporaine pour la jeunesse. Avec "Vango" (Gallimard Jeunesse, 2010), Timothée de Fombelle initie une nouvelle saga dans l'Europe des années trente, promise, elle aussi, à un bel avenir….

(1ère partie) 

(2è partie) 

Michael Morpurgo

Pour prolonger l’hommage qui a été rendu à son œuvre dans le numéro 250 de La Revue des livres pour enfants, le CNLJ invite Michael Morpurgo à une rencontre publique à la BnF.

(Rencontre du 26 mars 2010) 

(1ère partie) 

(2è partie) 

Susie Morgenstern

Susie MorgensternSusie Morgenstern fait ses études aux États-Unis, puis en Israël pour terminer en France avec une thèse de doctorat en littérature comparée (Les fantasmes chez l'écrivain juif contemporain). Elle commence ensuite  sa carrière en tant qu'auteur et illustratrice pour la jeunesse. Mais elle a également enseigné l'anglais à l'université de Nice. Ses romans, publiés notamment à l'École des loisirs, sont devenus des classiques: La Sixième, La première fois que j'ai eu 16 ans, Confessions d'une grosse patate ou Lettres d'amour de 0 à 10, et bien d’autres encore.

(rencontre du 13 décembre 2018)

 

Vincent Cuvellier

Vincent CuvellierVincent Cuvellier est né le 3 octobre 1969 à Brest. Encouragé par un premier prix du Jeune écrivain à l'âge de seize ans, Vincent Cuvellier écrit beaucoup de textes et exerce divers métiers avant d'être publié. Entre temps, il s'est formé au théâtre et a monté un spectacle de café-théâtre « Concerto pour hommes seuls ». Poursuivant dans cette voie, il imagine des spectacles de contes, comme « La Mer m'a dit » et fait des lectures théâtralisées de ces livres. Des premiers récits paraissent aux éditions du Rouergue et dans le magazine J'aime lire plus. Certains de ses titres sont traduits en allemand, espagnol, chinois, portugais et japonais. Vincent Cuvellier est aussi l'initiateur, depuis 2012 d'un groupe Facebook qui rassemble des professionnels sur les « Actualités de la littérature jeunesse ».

(Rencontre du 6 octobre 2016)

 

Valérie Zenatti

Valérie ZenattiNée à Nice en 1970, Valérie Zenatti a émigré en Israël avec sa famille à l’âge de treize ans. Revenue en France pour y suivre des études d’histoire et d’hébreu, elle devient professeur, auteur et traductrice (en particulier de l’écrivain israélien Aaron Appelfeld). Depuis 1999 elle écrit, avec une grande sensibilité, des romans pour la jeunesse qui mettent en scène des adolescents, entre intimisme et échos aux drames et aux espoirs du monde. Ses livres pour la jeunesse sont parus à L’Ecole des loisirs.

(Rencontre du 10 décembre 2015)

Vincent Malone

Roi des papasMusicien de formation, Vincent Malone, né en 1958, est un multi-instrumentiste de la littérature pour la jeunesse. Depuis Le Roi des Papas, en 1992, album conçu au départ comme un cadeau de Noël familial, son succès auprès des enfants ne s'est pas démenti. Depuis lors, il s'est aventuré sur d'autres terrains : des spectacles bien sûr, mais aussi des livres. Il a publié notamment la collection des Contes mélangés chez Naïve (Le Chat Beauté, Jack et le bourricot magique…), qui transposent le principe du cross over dans le domaine du conte, où il exploite avec grand talent toutes les possibilités du livre-CD, toujours avec un humour décapant et une insolence rafraichissante.
(Rencontre du 3 avril 2014)

Mikaël Ollivier

Mikaël OllivierComment Celui qui n'aimait pas lire est-il devenu un « raconteur d'histoires » ? Après un baccalauréat musical, Mikaël Ollivier entre dans une école de cinéma option réalisation mais c'est comme scénariste et romancier que se développera son activité. En 2000 et 2001 Thierry Magnier publie ses premiers romans pour la jeunesse et en 2006 il devient chez ce même éditeur directeur d'une collection de nouvelles destinée aux adolescents. Une prédilection peut-être mais non exclusive : «scénarios pour la télé et le cinéma, littérature jeunesse et pour adultes, polars, comédies, SF et récits intimistes, la diversité a toujours été un principe pour moi… ».
(Rencontre du 21 mars 2013)


Agnès Desarthe

Agnès Desarthe, née en 1966, a étudié les lettres et l’anglais. Elle est devenue traductrice et on lui doit notamment des traductions de Chaim Potok, Loïs Lowry, Alice Thomas Ellis, Jay McInerney... Nourrie de contes de la tradition orale dans une famille où plusieurs langues se côtoient et se mêlent (le russe, l’arabe, le yiddish…), elle commence par écrire pour la jeunesse. Ses premiers textes seront publiés, dès 1992, à l’École des loisirs (Je ne t’aime pas, Paulus). Viennent, très rapidement ensuite, des romans pour les adultes aux éditions de l’Olivier, largement récompensés par des prix et plébiscités des lecteurs (Mangez-moi, 2006 ; Dans la nuit brune, 2010…).

(Rencontre du 18 octobre 2012)


Michel Besnier et Louis Dubost

(Rencontre du 14 mars 2012)

À l’occasion de l'édition 2012 du Printemps des poètes, et dans la continuité du dossier "Vous avez dit poésie pour la jeunesse ?" publié dans le n° 258 de la RLPE, le CNLJ invitait deux poètes à dialoguer : Michel Besnier – qui a publié entre autres trois recueils illustrés par Henri Galeron aux éditions Motus - et Louis Dubost - qui a été également pendant 30 ans éditeur de poésie avec sa maison d'édition Le dé bleu et sa collection pour la jeunesse "Le Farfadet bleu" (une soixantaine de titres).
Une occasion pour découvrir leur œuvre, leurs collaborations avec des artistes plasticiens, les interroger sur leur relation au jeune public et donner à entendre quelques-uns de leurs poèmes.

(1ère partie)

(2è partie) 

 

 

 

Michel Defourny

(Rencontre du 20 octobre 2011)

La carrière universitaire de Michel Defourny à l'Université de Liège, ainsi que son inlassable travail de médiateur, témoignent de ses deux pôles d'intérêt, la littérature pour la jeunesse et la mythologie hindoue. Il aime à répéter qu'il est passé du mythe au conte et du conte à l'album illustré pour enfants, s'intéressant tout particulièrement à l'apport des avant-gardes artistiques dans ce domaine. Homme d'engagement, Michel Defourny collabore à plusieurs revues spécialisées, s'investit dans de nombreuses associations, et a fondé le Centre de littérature jeunesse à Liège qu'il dirige depuis son ouverture en septembre 2010.

(1ère partie) 

(2è partie) 

 

 

 

 

Fabrice Colin

(Rencontre du 21 octobre 2010)

Fabrice Colin est né en 1972. Il commence à écrire en collaborant pour la revue Casus Belli. Sa rencontre avec l’éditeur Stéphane Marsan est alors déterminante, puisque c’est sur son impulsion qu’il publie son premier roman : Neuvième cercle (Mnémos, 1997). Il s'est depuis illustré dans de nombreux domaines des littératures de l'imaginaire (trois fois lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire), écrivant pour la jeunesse (Les Enfants de la lune, Projet oXatan, La Malédiction d'Old Haven) aussi bien que pour les adultes (Dreamericana, Or not to be, Kathleen...). Il est également scénariste de bandes dessinées et auteur de pièces radiophoniques. 

Xavier-Laurent Petit

Xavier-Laurent Petit est né en 1956. Après des études de philosophie, il devient instituteur puis directeur d’école, mais reste avant tout un passionné de lecture. Une passion qui le conduit à franchir le pas de l’écriture en 1994, avec deux romans policiers publiés chez Critérion. Il entre à l’École des Loisirs – son éditeur principal – avec Colorbelle-ébène qui obtient le prix « Sorcières » en 1996. Il a publié à ce jour une dizaine de romans qui entretiennent, tous, un très fort rapport à l’actualité et au monde contemporain – la plupart d’entre eux sont d’ailleurs nés de coupures de presse et de faits divers… Grand marcheur, photographe amateur, Xavier-Laurent Petit est aussi, depuis peu, directeur d’une collection de bandes dessinées à l’École des loisirs.

(Rencontre du 18 février 2010)