• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print

A propos

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse, héritier de La Joie par les livres, est un service spécialisé du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France.

Logo joie par les livres andré françois logo joie par les livres Paul Cox  Logo actuel CNLJ

Ses missions

  • Encourager l'accès des enfants au livre, à la lecture et à la culture.
  • Repérer le meilleur de la production éditoriale et promouvoir une littérature jeunesse de qualité.
  • Conserver et mettre à disposition du public l’ensemble de la production française de littérature jeunesse
  • Proposer aux professionnels et aux médiateurs du livre l'information et la formation nécessaires sur la littérature de jeunesse.
  • Soutenir et valoriser la recherche dans ce domaine

Un peu d’histoire

Intégré, comme service de la Bibliothèque nationale de France depuis le 1er janvier 2008, La Joie par les livres a été créé en 1963 à l’initiative d’un mécène privé, Anne Gruner-Schlumberger. Cette création intervient dans un contexte historique particulier qui connaît parallèlement le développement de la scolarisation en maternelle (3-6 ans), l’allongement de la scolarité obligatoire et le développement des bibliothèques publiques et en leur sein des services destinés aux enfants et aux adolescents. Un regard neuf est porté sur l’enfant dans la mouvance des évènements de mai 1968 et de la diffusion de la psychanalyse. Des facteurs qui favorisent l’émergence d’un marché du livre de jeunesse. Dans les mêmes années naissent les éditions L’école des loisirs, le magazine pour enfants Pomme d’Api des éditions Bayard et La Joie par les livres. En 1964, a lieu à Bologne (Italie), la première édition de la Foire international du livre pour enfants.

 « La Joie par les livres est née de la volonté et de la ténacité d’un mécène privé, Anne Gruner-Schlumberger, qui avait le projet un peu fou d’implanter dans un quartier populaire de la banlieue parisienne […] une bibliothèque destinée aux enfants. [Après de longues recherches] un terrain d'accueil fut finalement trouvé à Clamart [dans la banlieue parisienne], et un architecte, Gérard Thurnauer, pour réaliser ce rêve : créer une bibliothèque destinée aux enfants, dans un vrai cadre architectural conçu pour elle. Cette bibliothèque devait offrir ce qu'il y a de meilleur dans la production internationale du livre pour enfants. « Le livre devait être associé à d'autres supports et à d'autres moyens d'expression mis à la portée des enfants, et la bibliothèque être à la fois un lieu de vie et un terrain d'expérimentation pour toutes les approches de la lecture ».
Anne Marinet
Petite Bibliothèque Ronde

La bibliothèque fut inaugurée le 1er octobre 1965, avec un fonds préparé par trois bibliothécaires spécialisées, dont deux avaient été formées à " L'Heure joyeuse " : il s'agit de Lise Encrevé, Christine Chatain et Geneviève Patte qui dirigera la Joie par les livres jusqu'en mars 2001. Lieu expérimental qui connaitra une renommée internationale, en raison de l’esprit novateur qui y régnait mais aussi de la création en parallèle d’une revue, le bulletin d’analyse des livres pour enfants devenu en 1976, La Revue des livres pour enfants, de la création d’un centre   de documentation, de la conduite d’actions de formation qui feront école.  .

En janvier 1972 l'Etat reprend l'œuvre commencée par un mécène privé et la Joie par les livres est rattachée au ministère de l'Éducation nationale (Enseignement supérieur) via l'École nationale supérieure des bibliothèques, puis à l'Institut National de Recherche Pédagogique en janvier 1993.

Au 1er janvier 1997, la Joie par les livres est rattachée au ministère de la Culture, direction du Livre et de la Lecture. Celle-ci charge alors l'association des Amis de la Joie par les livres (AJPL), crée en 1972, de gérer administrativement et financièrement la Joie par les livres, jusqu'à la mise en place d'un nouveau statut.

Le 1er janvier 2008, La Joie par les livres devient le  Centre national de la littérature pour la jeunesse. Cette nouvelle entité reprend l’ensemble des attributions de La Joie par les livres à l’exception de la responsabilité de la bibliothèque des enfants et des jeunes de Clamart confiée par la mairie de Clamart depuis le 1er avril 2007 à l’association La Petite bibliothèque ronde

La Bibliothèque nationale de France est le premier lieu de conservation des livres pour l’enfance et la jeunesse sur le territoire national. Ces collections sont réparties dans l’ensemble des fonds sur les différents sites de la bibliothèque, dans les départements suivants : Littérature et art ; Réserve des livres rares ; Philosophie, histoire et sciences de l’homme ; Droit, économie, politique ; Musique, Audiovisuel ; Estampes et photographie ; Sciences et technique, Bibliothèque de l’Arsenal, Bibliothèque Musée de l’Opéra.

La richesse des collections patrimoniales pour la jeunesse est également représentée dans Gallica, bibliothèque numérique dont l’ambition, à travers différents programmes de numérisation, est notamment de créer une collection numérique d’œuvres de référence pour l’enfance et la jeunesse, du XVIIe siècle à nos jours, et de rencontrer un large public.

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse offre un ensemble de ressources documentaires et de services unique en France sur la littérature pour la jeunesse et la lecture des jeunes.  Ce service du département littérature et art de la BnF poursuit son action en faveur du développement de la lecture des jeunes, la promotion de la littérature pour la jeunesse à travers le développement de  ressources documentaires, à travers une action de formation initiale et continue, des publications et une action internationale. Depuis le 22 septembre 2009, une salle de lecture de la bibliothèque du Haut-de-Jardin est dédiée à la littérature pour la jeunesse et à la lecture des enfants et des jeunes. Elle est  ouverte à tous public munis d’un titre d’accès et aux enfants accompagnés d’un adulte  tous les weekends et pendant les vacances scolaires (toutes zones confondues).

Si le premier public du CNLJ est celui des  professionnels de la lecture publique en particulier à travers ses publications et son action de formation initiale et continue, le service s’adresse plus largement à l’ensemble des personnes qui s’intéresse à la littérature pour la jeunesse,  des familles ou du simple curieux ou nostalgique au chercheur sans oublier les étudiants, les conteurs, les enseignants et l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre.

Le CNLJ fonde son expertise sur l’analyse de la production depuis sa création, production en croissance constante depuis le début des années soixante et sur son intervention dans le champ de la formation professionnelle. L’équipe du CNLJ aidé de ses partenaires rend compte de son travail de sélection  à travers des présentations critiques régulières des nouveautés éditoriales et ses publications, au premier rang desquelles, La Revue des livres pour enfants.

Le centre national de la littérature pour la jeunesse met en œuvre une action de sensibilisation et de promotion  autour de la littérature pour la jeunesse et de la lecture des jeunes tant en France que dans le monde francophone et des pays d’autres cultures à travers :

Pour en savoir plus

Histoires des bibliothèques françaises tome 4Anne Marinet :La Joie par les livres in : Histoire des bibliothèques françaises : t. IV, Les bibliothèques au XXe siècle, 1914-1990. P 342-345

 

 

 

 


. Espace à lire, la bibliothèque des enfants à ClamartGérard Thurnauer, Geneviève Patte, Catherine Blain. Espace à lire, la bibliothèque des enfants à Clamart. Gallimard,

 

 

 

chroniquesCaroline Rives. La Joie par les livres in Chroniques de la BnF, n° 42, janv.-fev. 2008

 

 

 

 

Jacques Vidal-Naquet. Une nouvelle adresse pour La Joie par les livres in La Revue des livres pour enfants n° 224, sept. 2005, p.152-161