• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print

Enfances de classe : le langage comme capital

Montrer les écarts entre les conditions de vie des enfants d’une classe sociale à l’autre, donner très concrètement le sens des distances abyssales entre les extrémités hautes et basses de l’espace social, comme celui des différences, moins impressionnantes mais tout aussi saisissantes, entre les orientations de vie et les conditions de socialisation des enfants, d’une fraction de classe à l’autre : voilà l’objectif de l’ouvrage Enfances de classeRevenu, logement, alimentation, santé, loisirs, pratiques culturelles, éducatives, sont autant de domaines ou de dimensions de la vie sociale où se constatent des inégalités. On s’arrêtera ici plus particulièrement sur les inégalités qui touchent à la question du langage : pratiques langagières orales, pratiques de lecture et d’écriture, humour verbal, etc. Si celles-ci paraissent souvent moins « graves » que les inégalités économiques ou les inégalités de santé, elles sont pourtant centrales dans le destin scolaire des enfants.

Conférence de 10h à 12h30. Salle 70

Bibliothèque nationale de France / Centre National de la Littérature pour la Jeunesse

Bernard Lahire, directeur de recherche CNRS (Centre Max Weber, ENS de Lyon).

Informations pratiques

Public adulte

Gratuit sur inscription (sur Affluences)

Session(s)

11/12/2020

BnF, site François-Mitterrand, Quai François Mauriac, 75013 Paris (Salle 70)