• Suivez nous sur :
  • Facebook
  • Print

Visiteurs du soir - Illustrateurs

Jean-François Martin

Jean-François Martin, après des études à l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art – Olivier de Serres, a débuté sa carrière comme directeur artistique chez Bayard Presse. À partir de 1993 il devient illustrateur pour la jeunesse, travaillant pour l'édition et la presse, française et anglo-saxonne. Il est le lauréat du Bologna Ragazzi Award pour l'album fiction 2011 avec Les Fables d'Esope aux éditions Milan, pour lequel il reçoit également le Grand Prix de l'illustration 2012 à Moulins. À la variété des techniques qu'il emploie répond l'éclectisme de son œuvre, avec, comme constantes majeures, une force expressive et un engagement qui rendent sa contribution indissociable des titres qu'il a illustrés. Citons, parmi les derniers parus : Guerre et si ça nous arrivait de Jane Teller, Ed. des Grandes personnes, Sans papiers, de Rascal, Escabelle, La mémoire de l'éléphant de Sophie Strady, Hélium, Le soulier noir de Françoise Legendre, Thierry Magnier. Il expose régulièrement à Paris et en Région.

(Rencontre du 16 octobre 2014)

(120 min) 

Susanne Janssen

Née en 1965 à Aix-la-Chapelle, Susanne Janssen a étudié les arts graphiques et le design à Düsseldorf. Elle a été l'élève de Wolf Erlbruch. Elle construit ses illustrations à partir de silhouettes de papier découpées, peintes à l’huile, puis collées. Ses couleurs rappellent la palette des peintres de la Renaissance. Elle a, entre autres, magnifiquement bouleversé les tranquilles représentations du Petit Chaperon rouge (Seuil Jeunesse, 2002), et plus récemment de Peter Pan (Être, 2005) et Hänsel et Gretel (Être, 2007). Elle réside à Guebwiller en Alsace. Elle a reçu de nombreux prix pour son oeuvre dont la Pomme d’Or de Bratislava en 1997.

(Rencontre du 15 octobre 2009) 

Henri Galeron

Henri Galeron est né en 1939. Après avoir suivi les Beaux-Arts de Marseille, il entre aux éditions Nathan et assure la direction artistique des Jeux éducatifs de 1972 à 1974, date à laquelle il devient indépendant, et Harlin Quist, à New York, publie son premier livre : Le Kidnapping de la Cafetière. Depuis, il a publié une trentaine d’albums, illustrant notamment les plus grands auteurs (Le Clézio, Roald Dahl, Kafka, Lewis Caroll…) pour la prestigieuse collection « Enfantimages » chez Gallimard Jeunesse. Parallèlement, il conçoit de nombreuses couvertures, des affiches de spectacles, ou encore des séries de timbres-poste… Il a reçu le Prix Honoré en 1985 récompensant l’ensemble de son œuvre graphique. De 1987 à 1990, il a enseigné l’illustration à l’École Émile Cohl à Lyon.

(Rencontre du 18 novembre 2010)